Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 octobre 2009 6 31 /10 /octobre /2009 22:11




L’autre jour, la grand-maman de Pierre posa sur la table un magnifique pain en forme de fleur (plus beau que celui de la photo), dont chacun des six pétales était parsemé de graines diverses : pavot, lin, tournesol, sésame,… L’ensemble abominablement doré, encore un peu chaud. Diabolique, en somme. Afin de masquer la bassesse de mes appétits terrestres déjà salivants sous un alibi pseudo-esthétique et de faire honneur à la maîtresse de maison, je m’écriai : « Mais c’est de l’art ! »
Le petit quinquennal (j’en profite, parce que c’est pas tous les ans qu’il aura l’âge d’un plan stalinien), sans avoir vu l’objet de mon ravissement mais ayant repéré qu’il reposait sur la table, me demande de l’air mi-curieux, mi-méfiant dont il s’enquiert de la comestibilité d’un plat qu’il ne se rappelle pas avoir goûté :

« Est-ce que j’aime l’art ?

- Oui, mon chéri, tu l’aimes*…
Mais d’habitude, c’est par tes yeux et tes oreilles qu’il t’arrive, pas dans ton assiette.
Sinon, ça s’écrit pas pareil et ça fait grossir.
»

*Nous nous engageâmes ensuite dans un vaste chantier de définition afin de lui faire saisir que tout ce qui se nomme ainsi n'en est pas nécessairement, et qu'il ne suffit pas de mettre une jolie étiquette sur un gros ratage (car nous restons polis) pour en faire de l'art. Où il finit par être question de Baudrillard.


En quoi nous l'exhortâmes, autant que de lui suggérer d'exercer son esprit critique qui néanmoins me semble déjà souvent fort judicieux (c'est-à-dire à l'image de sa formation), à s'en remettre au discernement de ses parents.

Partager cet article

Repost 0
Published by Clarinesse - dans Enfantillages
commenter cet article

commentaires

dominique boudou 02/11/2009 15:15


Ce petit quinquennal a bien de l'esprit.


Clarinesse 05/11/2009 18:45


Il ne semble pas trop en manquer, bien que tête de mule à ses heures.
Néanmoins, c'est fort à son insu qu'il en eut cette  fois, car la question posée le fut exactement sur le même ton que s'il avait demandé s'il aimait la dinde aux marrons ou les courgettes
farcies.


Slevtar 02/11/2009 13:30



"Culiner" pourrait peut-être convenir, du latin culinarius, pratique d'un art qui nourrit son homme.



Clarinesse 05/11/2009 18:43


Culiner, de culinarius... Voyons, voyons. Bonne idée, bonne idée...
...
Un silence digne s'impose devant le nombre de jeux de mots infréquentables qui se pressent au portillon.
 Hum :))


Ut 01/11/2009 16:15


Cet enfant est mal barré pour son estomac... s'il ne mange que de l'art, du vrai... va mourir avant ses six ans!
J'adore Clarinesse..; j'adore!


Clarinesse 01/11/2009 21:02


a) Nulle inquiétude : le petit monsieur dévore tout ce que la vie lui offre avec un féroce appétit, qu'il s'agisse de celui de son estomac (raisonnable néanmoins) ou de tout le reste, y compris
parfois la patience de sa môman.
b) Merci.


Ayron 01/11/2009 14:51


Quand j'ai lu "le petit quinquennal", j'ai d'abord pensé que c'était une manière irrévérencieuwse de dire que le président était attablé avec vous...la suite n'est pas triste non plus ;-)


Clarinesse 01/11/2009 20:59


Mais oui, c'est vrai: sur le coup, je n'y avais même pas pensé ! Certes, à la lecture, ça peut induire en erreur ! Me demande si d'aucuns l'ont déjà baptisé ainsi.


madame de K 01/11/2009 09:15


"Le petit quinquennal (j’en profite, parce que c’est pas tous les ans qu’il aura l’âge d’un plan stalinien)"

Alors là !!!!!! j'en ai pour la journée à m'esbaudir de ce bon mot ;-D


Clarinesse 01/11/2009 20:56


Hé, hé. :))
Ben vi, y en a pas tant que ça, des âges à adjectifs, avant les dizaines des plus vieux :
à deux ans, il y avait bien le biennal comme Venise ; à trois, le triennal comme l'assolement, mais n'y avions point pensé alors.
Et après, il va falloir attendre encore deux ans avant depouvoir dire le septennal, comme Giscard (le seul à avoir fait 7 ans tout rond, finalement). Et ensuite, le décennal,... et pis c'est
tout.
Mais le plan, c'est quand même le plus drôle, j'acquiesce...


Cahiers Brouillonnants

  • : L'oeil du vent
  • L'oeil du vent
  • : Méditations métaphoriques et pensées en tous sens : philosophiques, esthétiques, poétiques, écologiques et bricoleuses.
  • Contact

Cahiers de l'aube

1°) Window : nom anglais de la fenêtre. Etymologie : 
de l'ancien saxon Wind Auge,
l'oeil du vent.

2°) Les métaphores, c'est comme les collants. 
Ca file vite si on n'y prend pas garde.

3°) - Métaphore et crie-toi. (d'après Luc)

Recherche

Chat échaudé...

Archives

Clarinesse ?

Pour la quête 
de clarté dans la langue,
de musique dans la voix.