Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2009 2 06 /10 /octobre /2009 23:05





Vu cette publicité dans la presse il y a quelques jours.
Campagne de la poste australienne :
"If you want to touch someone, send them a letter."
L’ai trouvée plutôt belle, bien trouvée, et fort juste.
même si ça marche aussi par mail. Dommage pour le facteur.
M'a rappelé l'article de la Dame de K.



 Variation mémorielle



Papiers froissés comme des draps.
Phrases embrassées, peaux frissonnées.
Sur écran ou sous encre, transpercer la distance
Sur le fil de nos verbes acérés de nuances.
Traverser les fumées asphyxiées et sans ciels,
S’enivrer des trouées de clarté fusionnelle.
Et juste sous le centre de nos gravités,
Laisser frémir le centre de félicité.
Et apparaît, sous la peau fine, griffée de plume,
Battant le sang, trésor sans poids et sans volume,
De l’or liquide, du vif argent, houle de mots,
Navigation de métaphores nous tiennent chaud.







(Bribes barbouillées sur le même thème lors d'un stage de batik sous la houlette d'un maître burkinabé.)






Partager cet article

Repost 0
Published by Clarinesse - dans Echappées poétiques
commenter cet article

commentaires

Ut 31/10/2009 15:24


Ecrire un courrier, c'est de toute façon voyager: à l'autre bout il y a autrement.
Comme une ballade ici, par exemple.... :)


Clarinesse 31/10/2009 22:20


Oui, voyager. Ou s'évader. :)


marie guegan 18/10/2009 12:35


Je vous découvre, j'adore


marie guegan 18/10/2009 12:33


Je vous  découvre , j'adore.


Clarinesse 18/10/2009 22:12


Merci, vraiment, pour la chaude lumière de votre intervention. Et bienvenue.


madame de K 09/10/2009 08:19


Il y a un truc qui me gène depuis que j'ai lu cette page. Et puis qui je suis moi pour reprendre des australiens qui écrivent en anglais ?...
Mais tout de même, il me semble que "someone" c'est du singulier, alors pourquoi mettre "them" au pluriel ???
Signé Mme de K, grand maître de la syntaxe, de l'orthographe et de la grammaire, française, volapükienne ET anglaise ;-)


Clarinesse 10/10/2009 17:37


"Il y a un truc qui me gène depuis que j'ai lu cette page."
Ah ? ... Systole ...
"il me semble que "someone" c'est du singulier, alors pourquoi mettre "them" au pluriel ???"
Bon ! ... Diastole ...

Voilà, maintenant, je peux répondre : ben oui, moi aussi, ça m'a laissée perplexe, vu que someone, comme quelqu'un, comme chacun, c'est un seul à la fois, et demande donc un accord singulier, comme
tout distributif. Un seul à la fois, certes, mais généralisé à l'humanité entière, ça finit par faire du monde. Alors, même si pour nous autres français cartésiens, ça reste singulier, pour les
anglais (ou les australiens, c'est les mêmes après un passage plus ou moins long sur un bateau puis dans un bagne, d'où l'accent) c'est permis de passer au pluriel : vous savez, avec tout le
brouillard qu'ils ont là-bas, c'est pas toujours facile d'avoir les distinctions bien nettes. Et puis, qu'est-ce que vous voulez attendre comme cohérence dans les accords de la part d'un pays qui
assortit des canapés à carreaux à des papiers peints à grosses fleurs, et des chapeaux invraisemblables à des vieilles dames ? Mmh ? Et les règles du cricket, z'avez déjà essayé de les comprendre
?




hozan kebo 08/10/2009 19:32


stage de batik sous la houlette d'un maître burkinabé !!!!!
sorry de chez sorry vraiment mais cette suite de mots m'a fait vraiment sourire (un sourire jovial je le précise)
(ça doit être le mot "houlette" )



Clarinesse 08/10/2009 23:30


Pas d'quoi êt'sorry ! :)
Mais cachez cependant ce sourire que l'on ne saurait voir !
Voulez savoir à quoi ressemble la houlette en question, c'est ça ?
La voilà :
http://l-oeil-du-vent.over-blog.com/photo-1088179-Stagebatik2_jpg.html
Ca s'appelle une "diantine" (orthographe et phonétique approximatives).
Le petit réservoir est rempli de cire liquide et brûlante, qui s'écoule par le petit tuyau, avec la couleur et l'onctuosité que l'on connaît à la cire quand elle est dans cet état.
(Comment ça, je m'enfonce ?? Tant que ce n'est pas la houlette...)
Non mais quelles horreurs me faites-vous dire là !
C'est incroyable, ça : on essaie de se rattraper, et on est trahi par d'apparemment inoffensifs objets qu'on croyait alliés ! Félons, va !

Bref, on reproduit le dessin avec ça, avant de tremper le tissu dans une teinture, qui imprègne la toile partout sauf là où on a passé la cire.
Non mais !




Cahiers Brouillonnants

  • : L'oeil du vent
  • L'oeil du vent
  • : Méditations métaphoriques et pensées en tous sens : philosophiques, esthétiques, poétiques, écologiques et bricoleuses.
  • Contact

Cahiers de l'aube

1°) Window : nom anglais de la fenêtre. Etymologie : 
de l'ancien saxon Wind Auge,
l'oeil du vent.

2°) Les métaphores, c'est comme les collants. 
Ca file vite si on n'y prend pas garde.

3°) - Métaphore et crie-toi. (d'après Luc)

Recherche

Chat échaudé...

Archives

Clarinesse ?

Pour la quête 
de clarté dans la langue,
de musique dans la voix.