Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2009 6 23 /05 /mai /2009 08:30
- Tu m’as l’air songeuse*, soudain.
- …
- Perdue dans tes pensées ?
- …
- C’est pas bien grand pourtant.

- Enfin, tu sais bien qu’avec mon calamiteux sens de l’orientation,
je  suis capable de me perdre dans un mouchoir de poche.

* Ou "songeur" : voir réponse au premier commentaire.

Partager cet article

Repost 0
Published by Clarinesse - dans Aphorismes informels
commenter cet article

commentaires

Slevtar 10/06/2009 15:38

Le portrait a-t-il été porté au bûcher des vanités, que depuis, le silence du modèle ferait écho à l'horrible forfait ?

Clarinesse 18/06/2009 21:38


Mais tel le Phoenix qui renaît de son cirage, (car il s'agissait seulement de cirage, cette fois, et non de cendres, les temps héroïques ne sont plus ce qu'ils étaient...), revoilà quelque pâle
présence. Va bien falloir se remettre au boulot, quand même !


hozan+kebo 01/06/2009 18:54

"séquence teasing. Ou bande annonce, comme on veut"séquence annonce et bande teasing sont dans un avion l'avion tombe à l'eau quelle frustration !

Clarinesse 18/06/2009 21:33


Hum ! :)
A y est ! L'a recommencé à flotter, l'avion cabossé (qu'a bossé).


dominique+boudou 30/05/2009 16:26

Oui, je connais Bobin. Mais je ne sais pas trop pourquoi, au juste, je m'en suis détourné.

Clarinesse 18/06/2009 21:32


Hum ! Vieux motard que jamais ! 'solée pour le retard de la réponse.
Oui, si vous avez commencé avec "le Très-Bas" ou ce genre de textes un peu trop "marqués", ça se comprend ! Mais avez-vous essayé le recueil de "L'enchantement simple" dans la collection Poésie
Nrf, ou l'"Autoportrait au Radiateur", en Folio ? Ce dernier bouquin, on pourrait presque dire qu'il m'a sauvé la vie, il y a 10 ans. Comme si les câbles qui ligotaient serré la cage thoracique
avaient enfin été sciés.


Ayron 29/05/2009 08:13

Bizarre mon commentaire 14 qui s'inscrit avant le 13, qui est sans doute passé à la trappe. J'y écrivais que nous attendons votre retour par un billet plein de vie et que nous compatissons (je prends la liberté d'écrire ce que tous les autres pensent) Bon et rapide rétablissement !

Clarinesse 30/05/2009 11:12


Ben c'est drôlement gentil ! C'est vrai qu'une fois les impératifs accomplis, plus qu'une envie : Zzzzzz. Du coup, le blog roupille aussi. Dormirais bien 23h sur 24 en ce bobent. Les
textes ébauchés s'accumulent, mais je n'ai pas l'énergie de les fignoler. J'espère bien que la semaine prochaine je pourrai vous donner le gros pamphlet qui enfle depuis 10 jours et qui contient
quelques formules pas piquées des hannetons. Il y en a une bien costaude que j'aime assez, en particulier. Ca défoule ! Mais comme à chaque fois qu'un texte commence à prendre un peu d'ampleur, ça
enfle comme un torrent en crue, et bonjour les travaux de balisage pour canaliser et endiguer tout ça.
(C'était la séquence teasing. Ou bande annonce, comme on veut.)


Ayron 29/05/2009 08:10

Désolé pour les commentaires qui s'échappent incomplets et pas encore au point. Je voulais écrire :Au moins je suis rassuré sur un point : vous n'avez pas parlé de voyage au Mexique récemment ;-)  

Clarinesse 30/05/2009 11:03


Comme quoi, les bugs d'overblog ont parfois du bon.
Eh non, pas de voyage au Mexique... Ouf. Juste un gros, gros, gros (atchoum) rhube qui n'en finit pas de monter au cerveau et de descendre sur les bronches. Grr. L'impression d'avoir la tête dans
un scaphandre embué. Je déteste ça.


Cahiers Brouillonnants

  • : L'oeil du vent
  • L'oeil du vent
  • : Méditations métaphoriques et pensées en tous sens : philosophiques, esthétiques, poétiques, écologiques et bricoleuses.
  • Contact

Cahiers de l'aube

1°) Window : nom anglais de la fenêtre. Etymologie : 
de l'ancien saxon Wind Auge,
l'oeil du vent.

2°) Les métaphores, c'est comme les collants. 
Ca file vite si on n'y prend pas garde.

3°) - Métaphore et crie-toi. (d'après Luc)

Recherche

Chat échaudé...

Archives

Clarinesse ?

Pour la quête 
de clarté dans la langue,
de musique dans la voix.