Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2009 5 08 /05 /mai /2009 23:41

 

Chers lecteurs assidus, peut-être vous dites-vous déjà : « Tiens, mais pour une fois, elle est à l’heure, elle fait son papelard le jour J ! » Eh ben non, elle est en retard, comme d’habitude.
Car savez-vous, toujours aussi chers (depuis la première ligne, ça n’a pas changé) lecteurs débonnaires que si l’Europe entière célèbre l’armistice le 8 mai, c’est pour obéir à un caprice de Staline, qui tint absolument à ce qu’une seconde capitulation soit signée à Berlin et remise entre les mains de son Armée Rouge à lui qu'il a ?
 Non content d’avoir privé des millions de ses compatriotes de la vie et de la liberté dans ses goulags où il offrait avec la prodigalité des grands princes le gîte à courant d'air et le couvert ébréché, l’activité physique et la rééducation mentale, il priva aussi la cité des sacres de l’occasion de figurer dans les livres d’histoire pour autre chose que pour son vin qui pique et son huile qui oint les fronts royaux.
Parce que l’authentique, la véritable Reddition, c’est à Reims, la veille, entre les dernières heures de la nuit et les premières du jour qu’elle fut signée et remise entre les mains d’Eisenhower.
Il faut dire qu’une semaine exactement après le suicide de son Führer, le Troisième Reich décapité et exsangue avait perdu sa foi et son prophète, et plus guère ni les moyens ni les raisons de continuer à entretenir sa fureur.

Je ne sais pas ce qui se passe dans la tête de ceux qui assistent à ces jours sonnant la fin d’un enfer. Peut-être leur est-il délivré une révélation, comme s'il leur était donné de contempler le Saint Graal ? Toujours est-il qu'une certaine lucidité leur échoit en partage.
Ainsi Clemenceau, tout tigre qu'il fût, n'en avait-il pas moins compris dès 1918 que l'humiliation du Diktat portait en germe la revanche de l'horreur suivante, et que la guerre était décidément une chose trop sérieuse pour être confiée aux militaires. Ainsi aussi Eisenhower, tout républicain qu'il fût toujours resté, reconnut-il dès son accession à la présidence des Etats-Unis, que le lobby militaire américain exerçait une telle pression sur le gouvernement que la guerre ne pouvait être que la ligne directrice de la diplomatie américaine, pour paraphraser le titre du livre de Noam Chomsky dont la citation est extraite : "De la guerre comme politique extérieure des Etats-Unis."

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sylvaine 12/05/2009 14:22

Quels Terrains de jeux ? Heuuu Merle alors.http://www.dailymotion.com/video/x1ubcy_weekend-a-zuydcoote_events

Clarinesse 14/05/2009 18:22


Bien vu, bien dit !
Mais non, je pensais ça façon tournoi ou jeux du cirques avec héros volontaires : ceux qui le veulent se battent, les autres comptent les points. C'est déjà un peu ce qui se passe dans les stades,
d'ailleurs, et tant mieux, ça coûte quand même moins cher en vies humaines, d'aller se casser la voix à brailler derrière les crampons d'un joueur de baballe.


brigitte+giraud 11/05/2009 00:20

T'inquiète, Clari. C'est cuila qui dit qui est !

Clarinesse 14/05/2009 17:41


Idem.


brigitte giraud 10/05/2009 22:41

Je ne savais pas cela, Clari. Il n'est jamais trop tard pour en savoir plus long. Merci à toi de cette précision qui a son importance.

Clarinesse 10/05/2009 23:29


Ben moi non plus, je ne le savais pas, jusqu'à la semaine dernière. :)
C'est du tout frais.  Dès que j'apprends quelque chose, faut que je l'dise. Le syndrome prof, probablement. J'adooore expliquer. Mais il paraît que ça lasse, au bout d'un moment.


hozan+kebo 09/05/2009 19:05

comme beaucoup de quidams , moi , j'aime bien les guerres , pass'qu'ensuite les valeureux guerriers ils signent des paix et ça fait des jours fériés pour leurs petits enfants j'aime beaucoup aussi les religions pour la même raison , enfin presque , les religions ne signent jamais d'armistices (bien trop sures d'elles mêmes pour ça !) mais elles nous valent elles aussi des jours de repos , donc c'est du tout bon à prendre je m'aperçois que je devrais donc en conclure que the best ce sont les guerres de religions !! (ce qui est vrai : j'adore quand des calotins de n'importe quelle obédience se foutent sur la tronche ) (on est certain que leurs dieux reconnaitront les leurs !) (et que leurs diables respectifs se régaleront )

Clarinesse 09/05/2009 22:24


C'est une façon de voir les choses, ma foi.
Et après tout, que les fanatiques hystériques se tuent entre eux ne m'émeut guère. Mais s'ils pouvaient aller faire ça à l'écart, sur un terrain de jeu réservé où ils ne risqueraient pas de
massacrer au passage tous ceux qui ne leur demandent rien, c'est ça qui s'rait sympa.
Faudrait leur organiser des tournois.


Ayron 09/05/2009 17:59

Un retour en fanfare, si j’ose, en ce lendemain de cérémonie à la date usurpée. De l’art de céder aux caprices des tyrans…Rien n’a changé à ce jour, sinon que le phénomène va en s’amplifiant.  Et les femmes sont toujours au premier rang de la souffrance dans les lendemains sanglants : mères, épouses, sœurs, etc. Alors, vite un petit hommage :  http://www.artgallery.lu/digitalart/women_in_art.html

Clarinesse 09/05/2009 18:20


Ah ben quand même ! Encore 'solée. Allez, pour faire pardonner Overbug, un autoportrait ici :
http://www.joel-durand-chocolatier.fr/media/images/produits/PHOTOPAQUE2007(15).JPG
En tous cas, merci de vous être obstiné, le morphing est sublime. C'est vrai que c'est beau, un visage dans un cadre ! :)


Cahiers Brouillonnants

  • : L'oeil du vent
  • L'oeil du vent
  • : Méditations métaphoriques et pensées en tous sens : philosophiques, esthétiques, poétiques, écologiques et bricoleuses.
  • Contact

Cahiers de l'aube

1°) Window : nom anglais de la fenêtre. Etymologie : 
de l'ancien saxon Wind Auge,
l'oeil du vent.

2°) Les métaphores, c'est comme les collants. 
Ca file vite si on n'y prend pas garde.

3°) - Métaphore et crie-toi. (d'après Luc)

Recherche

Chat échaudé...

Archives

Clarinesse ?

Pour la quête 
de clarté dans la langue,
de musique dans la voix.