Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 avril 2009 2 21 /04 /avril /2009 23:38

Guérir.
Gagner un peu d’espace. Entre soi-même et ce qui hante.
Sauver un peu de temps, entre deux assauts noirs de cafard.
Espacer les visites de la mélancolie.
Mettre des cales sur les fenêtres pour qu’un vent trop violent
ne les claque à la face de l’air frais.
Conquérir, à la force du clavier, à l’éclat du papier,
Minute après minute, un peu de paix et de clarté.
Et le répit repose. Mais le dépit dépasse.
Aplanir les effrois ; faire taire les doutes.
Et lisser sur le front de la pulpe du pouce
Toutes peines en plis et tous soucis en rides,
Juste sous le sourcil, où se tend la tristesse.

Il est des îles englouties.
A leur surface l’eau troublée reste trop sombre,
Maelström intranquille qui n'en finira pas
D’enrouler son tourment tout autour de l’absence.

Partager cet article

Repost 0
Published by Clarinesse - dans Echappées poétiques
commenter cet article

commentaires

gicerilla 24/06/2009 22:16

Ce qui me touche "gagner un peu d'espace entre soi et ce qui hante..." Entre soi et ceux qui me hantent aussi, sans pour autant mettre tant de distance que la vie en perd son sel, ainsi que les rêves et les espoirs...

Clarinesse 26/06/2009 10:48


Contente de t'avoir touchée. Oui, l'équilibre entre vitalité et ataraxie n'est pas facile à trouver.


dominique+boudou 25/04/2009 15:52

Beau texte, assurément.

Clarinesse 04/05/2009 01:25


Merci, sincèrement.


Sylvaine 24/04/2009 13:55

Cla, ça me fait un écran dégoulinant du noir au gris...ça fait XXXXX fois que je passe...et ça me plante....reprend ton ancienne version...pour les comm. c'est une horreur.Mais....ton dernier texte est magnifique.

Clarinesse 24/04/2009 22:36


Ah bon, un écran dégoulinant ? Ah non, les seules choses qui dégoulinent sur cet écran dont je sois responsable, c'est quand le pathos bave de partout.
Pour ce qui est des couleurs, j'y suis pour rien, et j'ai rien changé : c'est Overblog qui a décidé d'une remise à jour de son interface, et je décline toute responsabilité. J'ai mes petites
habitudes, et j'aime pas qu'on les change (dit-elle en sirotant sa tisane, masi pas en robe de chambre non plus, faut pas pousser mémé.)
Désolée si ça plante. Moi, c'est à chaque fois que j'essaie de lire les coms chez Loïs que ça plante, depuis quelques semaines.
Pour le texte, merci !


Loïs de Murphy 23/04/2009 22:35

"Toutes peines en plis", j'adore !

Clarinesse 24/04/2009 00:34


Ah ? :) Merciii ! (Doublement, et même : mot compte triple.)
J'avais hésité avec "toutes peines mises en pli", mais ça faisait aussi incongru qu'un caniche débarquant au beau milieu d'une oraison funère.
Pis y aurait eu une patte de trop au vers.


madame de K 23/04/2009 22:06

Ca alors ! toi aussi tu trouves que 22h22 c'est une heure adéquate pour filer sous la couette !Et toi aussi tu passes tes vacances chez les bretons ! on va peut-être se croiser ?

Clarinesse 24/04/2009 00:30


Voui, mais ça fait hélas bien longtemps que je ne l'ai plus vue sur mon radio réveil ! C'est l'écran de l'ordi qui a maintenant le privilège de l'afficher, et même 00h00 ou 01h01, voire 02h02.
Dodoooo !
Et pour les Bretons, ben vi ! :) Mais les miens sont un peu plus au Sud, pas loin de Locronan.
Rhaa, keksè beau !


Cahiers Brouillonnants

  • : L'oeil du vent
  • L'oeil du vent
  • : Méditations métaphoriques et pensées en tous sens : philosophiques, esthétiques, poétiques, écologiques et bricoleuses.
  • Contact

Cahiers de l'aube

1°) Window : nom anglais de la fenêtre. Etymologie : 
de l'ancien saxon Wind Auge,
l'oeil du vent.

2°) Les métaphores, c'est comme les collants. 
Ca file vite si on n'y prend pas garde.

3°) - Métaphore et crie-toi. (d'après Luc)

Recherche

Chat échaudé...

Archives

Clarinesse ?

Pour la quête 
de clarté dans la langue,
de musique dans la voix.