Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2008 1 06 /10 /octobre /2008 23:20

 

La question est posée :
Est-ce que larme ravalée étanche soif ?
Ainsi la faim de mots serait la fin des maux.
Un ‘tit silence, un ‘tit chagrin, une ‘tite larme,
Comme une goutte d’eau sur des lèvres gercées,
Et le ciel insensible à la rose asséchée
Peut bien lui refuser une ondée de ses charmes :
La source en terre reste vive, même sans trace.
Si point de pain, mange ta main.


Partager cet article

Repost 0
Published by Clarinesse - dans Echappées poétiques
commenter cet article

commentaires

semaphore 29/10/2008 14:00

Pour que vos phalanges cessent d'être rongées mais continuent d'écrire... ces vers de Genet vous soient une éclaircie

"Dans tes yeux mes doigts d'osier mes pâles mains
Voient les poissons les plus tristes du monde
Fuir, de la rive où j'émiette mon pain."

Jean Genet

Le pêcheur du Suquet, Poésie/Gallimard, p.81

Clarinesse 09/11/2008 23:12


Je fis bon usage de votre message, comme vous le voyez. J'attendais juste que les ongles me repoussent...


dominique boudou 09/10/2008 12:55

Les mots soignent, bien sûr, mais il y a tellement de mots sous les mots qu'il faut soigner encore et encore.

Clarinesse 10/10/2008 20:38



Certes oui : de maux, la terre en est aussi peu avare que de grains de sable ou de poussière.
(Je fais dans l'original, en ce moment, oui, oui, je sais...)



semaphore 08/10/2008 23:20

...les mains repoussent-elles?...

Clarinesse 10/10/2008 20:36


Bonne question. Je ne crois pas...


Sylvaine Vaucher 08/10/2008 10:31

Pour le charme...je l'ai illustré pour toi....

Clarinesse 10/10/2008 20:35


Plus que touchée de cette attention (dans tous les sens du terme). Reconnaissance.


Sylvaine 07/10/2008 19:31

Trop de charme à ces maux
Pour ajouter d'autres mots

Clarinesse 10/10/2008 20:32



... Désolée... et merci...



Cahiers Brouillonnants

  • : L'oeil du vent
  • L'oeil du vent
  • : Méditations métaphoriques et pensées en tous sens : philosophiques, esthétiques, poétiques, écologiques et bricoleuses.
  • Contact

Cahiers de l'aube

1°) Window : nom anglais de la fenêtre. Etymologie : 
de l'ancien saxon Wind Auge,
l'oeil du vent.

2°) Les métaphores, c'est comme les collants. 
Ca file vite si on n'y prend pas garde.

3°) - Métaphore et crie-toi. (d'après Luc)

Recherche

Chat échaudé...

Archives

Clarinesse ?

Pour la quête 
de clarté dans la langue,
de musique dans la voix.