Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2008 7 25 /05 /mai /2008 10:18

Les plus grands ennemis d'une idée ne sont pas ses adversaires,
mais ses défenseurs extrémistes, dont l'outrance la discrédite définitivement.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

joruri 26/05/2008 11:56

En général, dès qu'on confond la "puissance " puissance argumentaire, puissance militaire, puissance scientifique
(car la fausse puissance est celle qui s'accomplit AUX DEPENS d'autrui, et non en accord avec autrui. C'est tout le débat entre la compétition et la coopération, le conflit et la concorde, ect...)
avec la vérité, aussitôt, on s'en croit autorisé à tout mettre en oeuvre pour l'imposer. On se fait même un devoir de contraindre. Et c'est pour cette puissance même le début de sa décadence. Sa victoire hâte sa chute. Car c'est là une simple illusion quantitative...
Dès qu'on veut être + grand que les autres + fort que les autres + "vrai" que les autres, on devient un aveugle qui fonce tête baissé vers l'abîme.
On devient un "insensé" qui ne sait plus où il va.
" Heureux les doux, ils possèderont la terre"...

Clarinesse 26/05/2008 22:32



Ainsi est-il.



catel 26/05/2008 09:35

Certes ! les extrèmes se rejoignent....dans leur démesure, leur folie.

luc 26/05/2008 00:18

et le sage dit;
http://www.dailymotion.com/video/x1h2po_mourir-pour-des-idees_music

Clarinesse 26/05/2008 22:29



Merci pour le lien !
Ce sage-là nous manque bien... Petit florilège des éclairs exquis de Brassens :
"Mourir pour des idées, d'accord, mais de mort lente."
"Mourir pour des idées, c'est leur raison de vivre."
"Il arrive qu'on meure pour des idées n'ayant plus cours le lendemain."
"La camarde est assez vigilante. Elle n'a pas besoin qu'on lui tienne la faux."



joruri 25/05/2008 17:22

Peut-être parce que les "idées" sont d'abord ce qu'on CROIT. (être une solution... pour tous...)
C'est la FOI qu'on met dedans qui finit par dé/mesurer. Il n'y a pas que l'inquisition qui a tué au nom d'une "vérité".
Toutes les grandes tueries reposent sur une FOI...
La "nation", la "patrie" et tant d'autres grandes inquisitions elles aussi...
Et c'est bien pourquoi, puisque tout le monde CROIT quelque chose qu'il faut savamment penser en QUOI/QUI
on va CROIRE...
Si l'histoire a besoin de démesure, avons-nous besoin d'histoire ? Qu'est-ce qui dans l'histoire est réellement NOTRE histoire ? Avons-nous besoin de CETTE histoire qu'on dit nôtre ? Ils nous en font croire, des histoires...
Il était une fois l'humanité...
Alors un jour je me suis demandé:
Quelle est MON histoire et j'ai réorganisé quelques priorités...

Clarinesse 26/05/2008 22:24


"Si l'histoire a besoin de démesure, avons-nous besoin d'histoire ? "
Pas mieux.


Dominique Boudou 25/05/2008 16:59

Certes. Mais toutes les démesures ne sont pas mortifères. Cela dépend des circonstances. L'Histoire, parfois, nous contraint à la démesure.

Clarinesse 26/05/2008 22:23


Hélas peut-être, mais ajouter du sang au sang...


Cahiers Brouillonnants

  • : L'oeil du vent
  • L'oeil du vent
  • : Méditations métaphoriques et pensées en tous sens : philosophiques, esthétiques, poétiques, écologiques et bricoleuses.
  • Contact

Cahiers de l'aube

1°) Window : nom anglais de la fenêtre. Etymologie : 
de l'ancien saxon Wind Auge,
l'oeil du vent.

2°) Les métaphores, c'est comme les collants. 
Ca file vite si on n'y prend pas garde.

3°) - Métaphore et crie-toi. (d'après Luc)

Recherche

Chat échaudé...

Archives

Clarinesse ?

Pour la quête 
de clarté dans la langue,
de musique dans la voix.