Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mai 2008 3 21 /05 /mai /2008 22:48

Ceci n'est pas de l'art. Tout au plus son enfance.


Chose promise à certains, chose due et imposée à tous.

Avec une mère si prompte à s'enflammer,
quoi d'étonnant à ce que le fils ait la passion des camions de pompiers ?
Ah ! les méfaits de l'éducation...
Désolée.

Partager cet article

Repost 0
Published by Clarinesse - dans Enfantillages
commenter cet article

commentaires

luc 22/05/2008 22:21

une petite tentative d'explication dans ceci (il n'y a pas d'images) ;+)
http://espace-obuntu.com/images/File/CHRONIQUES/TWOMBLY/Cy%20Twombly%20par%20Richard%20Leeman.htm
juste pour dire que Cy est loin d'être un aimable plaisantin à la georges Mathieu...mais je suis d'accord avec vous, de but en blanc et si on aime pas les taches...il faut le mode d'emploi ou la visite guidée.
celà dit, connaissez vous Gehard Richter, ses nuages devraient vous plaire
http://www.cndp.fr/magarts/heterogeneite/lyc_richter.htm
http://www.art-memoires.com/letrbis/33vlwmarines.htm
quant à Seurat, laissez là sa peinture et allez voir plutôt ses dessins au crayon Comté sur papier à grain
http://images.google.fr/imgres?imgurl=http://www.latribunedelart.com/Expositions/Expositions_2007/Seurat_Enfant_Blanc_small.jpg&imgrefurl=http://www.latribunedelart.com/Expositions/Expositions_2007/Seurat_631.htm&h=294&w=200&sz=12&hl=fr&start=17&um=1&tbnid=LZMSHXzFvLj-8M:&tbnh=115&tbnw=78&prev=/images%3Fq%3Dseurat%2Bdessin%26um%3D1%26hl%3Dfr%26rlz%3D1T4SKPB_frBE215BE225%26sa%3DN
en m'excusant d'avoir été un peu long sur les "http", amicalement

Clarinesse 22/05/2008 22:51


Pour Seurat d'abord, effectivement, je suis beaucoup plus sensible à ses dessins qu' à sa peinture, dont à la fois les couleurs trop pastelles et les points sans lignes de force me laissent froide.
D'ailleurs, j'aime beaucoup les grisailles en général. Elles dégagent à la fois une puissance et une fragilité souvent plus aigues que les tableaux finis.
Pour Twombly, j'entends le discours construit autour de cet art, j'en comprends la démarche (je crois), mais j'avoue que le résultat ne m'en touche pas beaucoup plus. Il y a, il me semble, parfois
une certaine dérive de l'art plastique qui consiste à ne valoir que par son mode d'emploi. Mieux vaut alors écrire un bon bouquin, illustré éventuellement, qu'exposer un objet muet par
lui-même, si le discours prime tant sur l'artéfact.
Ceci dit, bien sûr, le goût du néophyte peut et doit être travaillé, lui aussi. Se limiter à "J'aime/j'aime pas", c'est la porte ouverte, une fois de plus, à l'obscurantisme, qui se porte hélas
très bien comme ça, on ne cesse de le voir...
Chez Twombly, ce qui me gêne surtout, c'est cette part laissée au blanc, justement. J'aime que l'espace soit saturé, qu'on y sente vibrer toute une énergie qui ne demande qu'à déborder de la toile,
comme par exemple chez les expressionnistes allemands, Egon Schiele ou d'autres, ou dans les ciels de Turner, Boudin, Vernet, ou ceux de Martin Cadeau aussi.


joruri 22/05/2008 19:02

Ps. Pour ne pas dire pompier...

Clarinesse 22/05/2008 23:20


Me fait penser à ce dialogue :
- "Tapon", "tapon", crie un bout d'chou en montrant le ciel.
-Héron, petit, pas tapon.


joruri 22/05/2008 18:56

Quoi ? ce que ce petit lapin pond est pimpant, ce n'est pas comme ce que ce petit lapon peint, c'est pompeux...

Enzo 22/05/2008 09:58

C'est mignon, on dirait Picasso ou Buren en mieux.

Clarinesse 22/05/2008 11:14


Voyez-vous ça ? 
 http://l-oeil-du-vent.over-blog.com/photo-1147921-Picasso-Plage_jpg.html ?
Vous disiez ??...


madamedekeravel 22/05/2008 08:31

PS pour Joruri : "le petit lapin pond" !... un peu plus j'étoilais mon écran de crachouillis de café ;-D

Clarinesse 22/05/2008 11:23


Ah, toi aussi  ? Ceci dit, à Pâques, n'est-ce pas le lapin qui pond ses oeufs en chocolat partout dans les jardins, non ?


Cahiers Brouillonnants

  • : L'oeil du vent
  • L'oeil du vent
  • : Méditations métaphoriques et pensées en tous sens : philosophiques, esthétiques, poétiques, écologiques et bricoleuses.
  • Contact

Cahiers de l'aube

1°) Window : nom anglais de la fenêtre. Etymologie : 
de l'ancien saxon Wind Auge,
l'oeil du vent.

2°) Les métaphores, c'est comme les collants. 
Ca file vite si on n'y prend pas garde.

3°) - Métaphore et crie-toi. (d'après Luc)

Recherche

Chat échaudé...

Archives

Clarinesse ?

Pour la quête 
de clarté dans la langue,
de musique dans la voix.