Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mai 2008 3 14 /05 /mai /2008 14:21
"Ils crevèrent d'avoir voulu vivre à n'importe quel prix."
( in Grésils, ici : http://gresils.sosblog.fr/Dires-b1/Jourd-hui-b1-p362.htm )
"Engagez-vous, qu'ils disaient ; rengagez-vous, qu'ils disaient..."
"Travailler plus pour gagner plus, qu'il disait".
Travailler plus pour gagner plus pour consommer plus pour polluer plus pour massacrer la planète plus vite et pour le faire payer très cher à ses enfants qu'on ne voit même plus derrière tout l'argent sous lequel on les ensevelit.
Zut et rezut, va bien falloir qu'ils se le mettent en tête, les fossoyeurs de la planète et les usuriers de nos misères, cet apophtègme de Saint-Ex :
"Nous n'héritons pas la terre de nos parents, nous l'empruntons à nos enfants."

A force de signer sans fin des pactes avec les âmes vendues des financiers,
on répète chaque jour les accords de Munich.
Churchill encore : "Vous avez préféré le déshonneur à la guerre.
Vous avez eu le déshonneur et vous aurez la guerre." 
Vous avez préféré le fric à la terre.
Vous aurez détruit la terre et vous perdrez votre fric.
Saccageons la nature pour un peu plus de sous, et crevons-en allègrement.
Non mais regardez-les, ces prospecteurs américains se frottant les mains de la fonte de la calotte glaciaire qui va rendre accessibles tout un tas de ressources minières jusque là à l'abri de leurs griffes vénéneuses.
J'comprends, pas.  Non, j'comprends pas.
Croient-ils donc que leurs enfants pourront aller vivre sur Mars une fois la Terre bien bousillée ?

Contemplez-les, les forêts bruissant de milliers d'oreilles d'ânes de ces roitelets Midas morts de faim une fois leur rêve exaucé de voir tout ce qu'ils touchent transformé en or.
Et Moustaki leur répondit : "Je ne veux pas perdre ma vie à la gagner".
il ne s'agit plus seulement de gagner Sa vie, mais de sauver LA vie.
Arrêtons de gagner avant de tout perdre. Stop !

Nom de Zeus, ils avaient tout compris, ces Grecs.
Ne pourrait-on pas le prier de retourner s'y aller faire voir et expliquer le monde, à notre monarque à cent sous de soucis ?
Et si on lui achetait une petite anthologie de mythologie,
au Sarko-phage de nos espoirs ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Clarinesse - dans Ecolonomie
commenter cet article

commentaires

Enzo 23/05/2008 10:17

Je ne reviendrais pas, j'ai suffisamment d'éléments maintenant...

Clarinesse 23/05/2008 12:38


Assez d'éléments... pour instruire un dossier à charge ?

Merci en tous cas de votre compréhension. Quand il y a trop d'hostilité dans l'air, il me devient difficile d'y respirer. Les climats de conflits m'empoisonnent.


Enzo 22/05/2008 10:05

Le jour où vous aurez compris qu'Al Gore, Clinton et Bush, c'est exactement la même chose, vous aurez fait des progrès. Regardez leur entourgae ! CE SONT LES MEMES PERSONNES. Tout l'entourage de Bush sont des trotskystes recyclés, comme l'est Gore.

Clarinesse 22/05/2008 19:15


"Le jour où vous aurez compris" :
1) Que lorsqu'on pense que le monde entier est fanatique à part soi-même, il y a bien des chances pour que l'inverse soit vrai. Votre paranoïa atteint un degré vraiment comique.
2) Que lorsque l'auteur d'un blog vous demande courtoisement de bien vouloir en rester là et de cesser d'envahir son "Lebensraum", pour parler comme vos amis, il serait de bon ton de respecter
cette requête. Je vous l'ai déjà demandé une fois, et ne voudrais pas avoir à supprimer vos prochains messages, ce que je n'ai pas fait car leur outrance et leurs contradictions mêmes me semblaient
le meilleur moyen de les invalider : vous vous discréditez vous-mêmes et desservez totalment les idées que vous croyez défendre.

Je vous saurais donc gré de bien vouloir ne plus colorer les propos de ce blog d'une teinte qui ne leur convient guère. Merci d'avance.


Enzo 22/05/2008 10:03

Vous me citez Mc Cain... Evidemment !!! Mc Cain est un fanatique du gouvernement mondial unique et dont les liens avec les planétariens sont notoires. Il est aussi crédible que quand il raconte sa "détention" au Vietnam... PAS UN ETRE HUMAIN ne pouvait survivre le temps qu'il avait prétendu survivre. A titre de comparaison, le camp viet 113 avait un taux de mortalité supérieur à Auschwitz (près de 90 % des détenus morts en quelques semaines) !

On m'expliquera une chose : en l'an 1200, il y avait des pâturages au Groenland, des vignobles à Terre Neuve et en Suède... le climat était donc beaucoup plus chaud qu'aujourd'hui.

Par contre, il y a eu des périodes où le lac Tchad était grand comme l'Italie et le Sahara vert.

Au fait, la seule explosion du volcan du Parc Yellowstone aux USA peut ramener le monde à un âge quasi-glaiciaire pour des années...

Clarinesse 22/05/2008 19:09


"Un fanatique du gouvernement mondial unique". N'en avez-vous pas assez de mettre tous ceux qui ne sont pas de votre bord dans le même sac. Cela commence à faire du monde. Il va être lourd, votre
sac ! Vous feriez bien d'aller le poser ailleurs !
Savez-vous que dans la nature, il y a bien d'autres couleurs que le rouge et le brun ? Si, si, je vous assure !


joruri 19/05/2008 18:29

"A Bonn, une longue réunion de deux semaines vient de s'ouvrir pour étudier des mesures à prendre face à l'extinction massive d'espèces, aujourd'hui un fait d'observation"
http://www.futura-sciences.com/

Clarinesse 19/05/2008 23:25


"Un fait d'observation", oui, qu'il serait bon de cesser de nier pour le plaisir...


Enzo 19/05/2008 15:20

Visiblement, vous n'avez pas étudié les arguments de ceux qui contestent le role de l'homme dans le réchauffement climatique. Leurs travaux sont très sérieux, étayée par des graphiques, des analyses poussées de l'évolution climatique de la terre, des comparaisons. Elles sont autrement plus étayées et convainquantes que la thèse inverse.

Ce débat rappelle celui du CFC.

Clarinesse 19/05/2008 22:21



Au contraire, on peut d'ailleurs les lire ici :
http://www.wikiberal.org/wiki/index.php?title=R%C3%A9chauffement_climatique,
 site dont le nom qui plagie celui de Wikipedia indique clairement
a) la volonté d'induire en erreur les lecteurs peu attentifs
b) le parti pris libéral dont il est issu.
Certes, certains arguments sont habiles et recevables, comme la thèse toujours réitérée de l'intolérance des "ayatollahs verts" dont l'intransigeance et la mouvance la plus radicale prônant une
décroissance sans mesure et quasi-réactionnaire dessert parfois la cause, je le concède.
De plus, la mise en perspective avec les peurs millénaristes et les psychoses récurrentes dans toute l'histoire de l'humanité peut déstabiliser un instant, avant de s'apercevoir qu'elle ne tient
pas au regard de l'extraordinaire révolution scientifique du XXe siècle qu'il n'est nul besoin d'être positiviste pour considérer comme inédite.
De même, le rappel des variations climatiques de toujours (réchauffement au Moyen-Age qui permit aux Vikings de s'installer au Grüne Land (Groenland, le Pays Vert), puis petit âge glaciaire des
XVIIe au XIXe siècles)  Mais c'est compter sans la démographie actuelle qui fera des conséquences du réchauffement avec la montée des eaux et l'inondation des zones côtières une catastrophe
humanitaire inouïe avec des millions de réfugiés.
Savez-vous que même McCain, candidat républicain actuel à la Maison Blanche, vient de donner au réchauffement climatique le statut de question de Sécurité Intérieure majeur ?
Il est temps maintenant de laisser les querelles partisanes dans la cour de récréation et d'étudier la question sérieusement.
S'il est vrai aussi qu'il y a quelques années encore, la thèse de la responsabilité humaine dans le réchauffement climatique ne faisait pas encore l'unanimité chez les scientifiques, ce n'est
plus le cas aujourd'hui. Les raisons avancées font rire tout scientifique qui se respecte.
(La transformation du soleil en géante rouge, vraie sur le fond, intervient sur des échelles de temps de plusieurs milliards d'années sans aucune commune mesure avec la rapidité du réchauffement
actuel)
De plus, quand on lit dans cet article une phrase comme celle là :
"Les chercheurs vivent d'argent volé au contribuable (Sic!!!)",
on comprend clairement à qui on a affaire :
des ultra-libéraux ne reconnaissant comme seules valeurs que celles cotées en bourse : leur profit immédiat, et que le reste crève.
Je continue à citer "et leurs prétendues découvertes servent de prétexte au pouvoir pour tenter d'infliger un surcroît d'oppression sur les populations."
C'est la paranoïa de McCarthy réincarnée ! Si ce n'était pas tragique, j'en mourrais de rire !
Quel intérêt peut-il y avoir à prôner la décroissance, qui justement place le salut avant l'intérêt économique et financier ?
Quel intérêt y-a-t-il au contraire à proclamer "Dormez tranquilles, braves gens ! Continuez à dépenser sans penser, consommez, consumez les ressources et enrichissez-nous." ?
Ce discours-là fleure bon les faiseurs d'or et de mort.
Aberration encore :
"Le point de vue libertarien est que le sujet n'est plus scientifique, car il est gangrené par la politique." Avouez que ce sophisme est une perle. Notre point de vue politique
("libertarien" signifiant "libéral dur" en novlangue) sur ce sujet scientifique est qu'il est traité abusivement de façon politique. J'espère que ce serpent-là ne s'est pas fait trop mal en se
mordant si fort la queue...
"Le graphe des températures depuis l'an 1000 montrant une augmentation brutale au siècle dernier (théorie du "bâton de hockey") est un artefact statistique."
Contre-vérité hallucinante qui ne résiste pas au moindre examen sérieux.
PS : Vous fustigez la novlangue, mais la maniez sans cesse, faisant de tout anti-nazi un "ami de Staline", dans une vision binaire légèrement dépassée et quelque peu simpliste, à mon très humble
avis.
Vous faites d'Al Gore un tenant du Nouvel Ordre Mondial, alors qu'il en est un farouche opposant, puisqu'il s'agit au contraire de la funeste mouvance de Bush et de sa clique de vautours
pétroliers et de fanatiques évangélistes.
On vous croirait payé par les trotskistes que vous voyez partout pour caricaturer vous-mêmes vos thèses et les rendre encore moins crédibles.
Je vais finir par croire qu'il s'agit d'un canular et que vous êtes un agent des soviets, pour parler comme vous, chargé de tester la solidité des positions anti-fascistes (ça y est, le grand mot
que j'aime si peu tant il est galvaudé, est lâché) de vos interlocuteurs...



Cahiers Brouillonnants

  • : L'oeil du vent
  • L'oeil du vent
  • : Méditations métaphoriques et pensées en tous sens : philosophiques, esthétiques, poétiques, écologiques et bricoleuses.
  • Contact

Cahiers de l'aube

1°) Window : nom anglais de la fenêtre. Etymologie : 
de l'ancien saxon Wind Auge,
l'oeil du vent.

2°) Les métaphores, c'est comme les collants. 
Ca file vite si on n'y prend pas garde.

3°) - Métaphore et crie-toi. (d'après Luc)

Recherche

Chat échaudé...

Archives

Clarinesse ?

Pour la quête 
de clarté dans la langue,
de musique dans la voix.