Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2008 4 28 /02 /février /2008 21:21
C'est incroyable comme le discours officiel est difficile à déstabiliser 
quand il s'asseoit dans un lourd fauteuil de cuir.
Ce n'est pas que le siège fasse la classe, on n'est pas dans le train.
Mais il semblerait que les trônes bien rembourrés n'amortissent pas que le postérieur : les sons aussi n'arrivent plus aux oreilles du trop bien assis que feutrés, distants et déformés.
Plus le coussin est mou, plus l'oreille est dure.
Cuir sous les fesses, bois sur la langue et dur de la feuille.
Soit que le visiteur se laisse impressionner par tant de froide onctuosité, comme l'aliéné épuisé qui s'arrêterait de crier dans une chambre capitonnée.
Soit que, malgré la résistante argumentation du visiteur,
 tout corps assis sur son despotisme 
se voie aussitôt affligé d'une surdité aiguë. 
L'abus de pouvoir est dangereux pour l'audition.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Vladimir Bukolic 06/03/2008 23:50

Il y a aussi un proverbe Kazakh qui dit que la branlette rend sourd. Je pense que les gens qui s´assoient dans ces fauteuils ont l´habitude de prendre leur pied tout seul et pour leur gueule. Le bonheur d´être ensemble n´est pas si important pour eux que les plaisirs solitaires

Clarinesse 07/03/2008 07:30

Hélas oui, le pouvoir n'est pas si gênant par ce qu'il permet de faire que par ce qu'on n'en fait pas. Il ne rend pas seulement sourd, il rend aussi impuissant à se souvenir qu'on est là pour le peuple électeur et non pour se servir soi-même.

Clarinesse 01/03/2008 18:50

Fardoise : oui, le problème du pouvoir, ce n'est pas tant les capacités qu'il donne que celles qu'il enlève.
Janeczka : mais il suffit de si peu de luxe pour isoler du sol et faire oublier que nous reposons tous sur la même terre

Janeczka 01/03/2008 12:33

Mais on est toujours assis que sur son derriere...
Il est bien trouve, ce texte.

Fardoise 29/02/2008 08:54

Surtout lorsque ce fauteuil se trouve dans une pièce bien "isolée" et qu'une petite musique barre l'arrivée des bruits de la vie.

Loïs de Murphy 28/02/2008 22:51

Ça dépend par la bouche de qui il sort ;o)

Clarinesse 28/02/2008 22:57

C'est sûr, la classe ne s'acquiert pas par le siège.Mais un fauteuil trop rembourré rend dur d'oreille.

Cahiers Brouillonnants

  • : L'oeil du vent
  • L'oeil du vent
  • : Méditations métaphoriques et pensées en tous sens : philosophiques, esthétiques, poétiques, écologiques et bricoleuses.
  • Contact

Cahiers de l'aube

1°) Window : nom anglais de la fenêtre. Etymologie : 
de l'ancien saxon Wind Auge,
l'oeil du vent.

2°) Les métaphores, c'est comme les collants. 
Ca file vite si on n'y prend pas garde.

3°) - Métaphore et crie-toi. (d'après Luc)

Recherche

Chat échaudé...

Archives

Clarinesse ?

Pour la quête 
de clarté dans la langue,
de musique dans la voix.