Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 février 2008 3 13 /02 /février /2008 11:03

Le recyclage, c’est bien, mais c’est très insuffisant.
Cela nécessite de l’énergie pour transporter les déchets récoltés, puis pour les retraiter, sans compter que très rares sont les produits fabriqués à partir de matière intégralement recyclée.
Pour le plastique ou le papier, notamment, le processus implique souvent l’utilisation d’agents chimiques pour purifier la pâte obtenue et l’ajout de matières premières « neuves ».
C’est en amont qu’il faut limiter la production.
Tant que les industriels n’auront pas décidé de communiquer sur les méfaits du suremballage consternant de presque tout, tant que le moindre impact environnemental d’un produit ne sera pas d
evenu un argument de vente, tant que l’écologie ne sera pas considérée comme une alliée par l’économie, tant qu’elle ne fera pas gagner d’argent aux industries, ou en tout cas leur évitera d’en perdre, on continuera de saccager allègrement la planète.
L'argent reste le nerf de la guerre, dans le combat pour la planète comme dans les autres. 
Et il est vraiment désolant de voir la France à ce point en retard dans ce domaine. 
Cela fait plus de 20 ans qu'il n'y a plus de sacs en plastique en Allemagne et que le recyclage est pratiqué par tous. Ca peut servir à d’autres fins que militaires, d’être discipliné !
Mieux même : une entreprise allemande développe le concept de recyclage direct.  Voir son site :
http://www.direktrecycling.net/FRANKREICH/FR-start.htm
Ils fabriquent de la papeterie et notamment des enveloppes à partir d’anciens documents : des affiches, des cartes géographiques, etc… qu’il recoupent, replient et recollent directement, sans retransformer le tout en pâte à papier.
Outre le gain de temps, d’argent, d’énergie, de matière, on obtient des articles originaux, avec le charme d’une histoire déjà vécue.

Et il est si facile d’adopter ce genre de petits gestes de bon sens soi-même, tels que les pratiquent depuis bien longtemps nos grands-mères et les paysans de toujours, à l'époque où la surabondance démesurée n'avait pas fait perdre à tous le sens de la finitude du réel.
Donc, en attendant les jours de gloire et afin d’éviter les lendemains qui déchantent, commençons ce matin-même.

Plutôt que de jeter les innombrables enveloppes qui accompagnent factures et publicités et assaillent nos boîtes aux lettres, et d’acheter ensuite des pavés de blocs-notes, il suffit de garder ces enveloppes pour y inscrire listes de courses, numéros de téléphone, etc…
Et pour ne pas crouler sous les prospectus et transformer sa maison en un hangar de chiffonniers, il suffit de ruser un peu avec l’espace.
Il n’est ni long ni difficile de récupérer une boîte de sucre en poudre et de la recouvrir de tissu ou de papier de couleur, pour y glisser ensuite les enveloppes dont le format (A4 plié en 3) s’y prête bien. Voir la photo ici :
http://l-oeil-du-vent.over-blog.com/photo-1088179-BricEcolotrucs-002_jpg.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Clarinesse - dans Bricolotrucs
commenter cet article

commentaires

joruri 07/05/2008 05:47

J'ai ouïe dire que le brusque basculement climatique qui menace l'Europe aura lieu d'ici 7 à 10 ans.
Si une modification du Gulf Stream se produit, on n'aura plus qu'à... Plus qu'à rien...

Clarinesse 07/05/2008 07:16


C'est très possible, hélas. Et tragique ! Moi, c'est en pensant à mon fils, qui ne verra peut-être jamais les saisons comme nous les connaissons, en pensant à toutes ces côtes qui seront
submergées, à tous ces réfugiés climatiques que c'en devient insoutenable. Et tellement prévisible, avec tous ces marchands puissants qui veulent gagner de l'argent quitte à en crever et en faire
crever, et cette ignorance douilette de bien des gens, sourds et aveugles à tout ce qui ne les caresse pas dans le sens du poil.


Lionel DEGOUY 14/02/2008 02:50

Merci pour votre commentaire. Mais je tiens à vous faire connaitre mon style d'écriture un peu plus en profondeur. Le texte dont vous parlez n'est pas un appel au meurtre ou à la haine...mais un poème en prose venu par désespoir de voir ses semblables mourir à feu doux de ...meurtres et de haines....
A bientôt j'espère,
Lionel

Clarinesse 14/02/2008 23:06

Oui, je me doutais un peu que je me balançais au bord du contresens, voire que j'avais les deux pieds dedans. Ceci dit, je n'ai pas pu résister à l'envie d'éclaircir le côté sombre de ces phrases si belles en en proposant une lecture qui provoquerait une explicitation de la part de leur auteur.

Loïs de Murphy 14/02/2008 00:21

Je ne voudrais pas "biquotidienner" mes visites, mais je viens de chez Papistache chez qui tu as cité Bobin, et je suis raide dingue fan de ses écrits. Donc merci :o)

Clarinesse 14/02/2008 22:58

Mais je t'en prie. Je suis vraiment heureuse de voir Bobin si aimé. Ce n'est pas le cas partout où beaucoup le snobent. D'ailleurs, les grands esprits se rencontrent, (n'est-ce pas, osons le dire) et j'avais depuis un moment envie de proposer un petit florilège de citations bobinesques sur l'Oeil. Mais d'autres articles lui ont grillé la priorité sans vergogne. Je vais donc commencer dès ce soir, mais je ne le complèterai que demain, car le réel a repris le pas sur le virtuel aujourd'hui et qu'il faut bien dormir ausi un peu...

Loïs de Murphy 13/02/2008 20:42

"e" ou "e.n.t" ? Flûte je ne sais plus...

Clarinesse 13/02/2008 21:23

Il me semble bien que c'est "vivent", car la forme complète qui est sous-entendue est  "et que vivent les tickets", "tickets" étant le sujet du subjonctif "vivent". Ceci dit, la forme est devenue tellement courante qu'elle se fige en interjection et que le "vive" invariable est toléré et en passe de devenir la norme.Je viens de vérifier avant de valider mon com', et Robert le petit est d'accord avec moi.PS : Merci de ces visites quotidiennes. Je deviens accro... :-)

Loïs de Murphy 13/02/2008 20:41

Ah voui, je fais pareil mais n'ai aucun mérite, je prends des notes sur tout et n'importe quoi. Vivent les tickets de caisse d'ailleurs :o)

Clarinesse 13/02/2008 21:16

Absolutely. J'ai toujours été considérée à ce sujet comme la radine de service, avant que ça ne redevienne à la mode. En Terminale, ma prof de maths me faisait la guerre pour que je cesse d'utliser des "timbres postes" comme brouillons. Sinon, les tickets de métro ou de bus, c'est très pratique aussi.C'est sûr, n'y a pas d'quoi se vanter. N'y a rien de révolutionnaire là-dedans, mais comme j'n'aime pas l'bazar, j'étais bien contente de trouver ce truc qui évite que ça ne traîne partout. Et si cela peut convaincre quelques sujets sensibles côté design...

Cahiers Brouillonnants

  • : L'oeil du vent
  • L'oeil du vent
  • : Méditations métaphoriques et pensées en tous sens : philosophiques, esthétiques, poétiques, écologiques et bricoleuses.
  • Contact

Cahiers de l'aube

1°) Window : nom anglais de la fenêtre. Etymologie : 
de l'ancien saxon Wind Auge,
l'oeil du vent.

2°) Les métaphores, c'est comme les collants. 
Ca file vite si on n'y prend pas garde.

3°) - Métaphore et crie-toi. (d'après Luc)

Recherche

Chat échaudé...

Archives

Clarinesse ?

Pour la quête 
de clarté dans la langue,
de musique dans la voix.