Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2008 7 10 /02 /février /2008 06:45
J'ai toujours préféré la clarté aux ténèbres enfumées.
Je n'ai jamais endossé la panoplie de l'intellectuel prescrite par le microcosme des penseurs mondains.
Mais force est de constater que la nuit reste souvent, hélas, le seul espace-temps où se réfugier hors des sollicitations quotidiennes.
Quel dommage que le sommeil réclame ses droits si impérieusement, et ne tolère guère que l'on courtise l'Empire de la nuit sans lui présenter ses hommages. Il se venge alors en étendant au jour un voile d'ombre et de somnolence pour obliger bien vite à réintégrer l'ordre immuable de l'alternance pendulaire.
Mais on peut ruser. Plutôt que de courir comme Cendrillon après la limite fatidique de minuit dont la transgression fera, le lendemain impitoyable, de la princesse alerte une citrouille empesée, volons au jour sa naissance.
Ne laissons pas le soleil se lever sans nous.
Et glissons nous sans bruit à travers la maisonnée assoupie vers le papier docile ou le clavier tentateur pour y faire quelques gammes de lettres avant que l'aurore aux doigts de rose, ses lois n'impose.
On sait à qui les lève-tôt croient que le monde appartient.
Et quand le premier, le tout premier oiseau du jardin voisin offre ses vocalises matutinales à la seule oreille, peut-être, éveillée du quartier, comment ne pas s'abandonner à la plénitude de cet instant de grâce pure où le jour se lève avec le monde qui renaît.
"The early bird catches the worm.
The early mind wakes up the storm."

Partager cet article

Repost 0
Published by Clarinesse - dans Humeurs - rumeurs
commenter cet article

commentaires

luc 12/03/2008 04:22

et je le prouve...

Clarinesse 12/03/2008 15:22

Excellent (pour la santé) !

Gribouille 11/03/2008 12:49

The early bird catches the worm,
The early mind wakes up the storm.

Clarinesse 12/03/2008 15:15

Mais comment n'y ai-je pas pensé ? Puis-je intégrer ce mot au corps du texte ?

Cahiers Brouillonnants

  • : L'oeil du vent
  • L'oeil du vent
  • : Méditations métaphoriques et pensées en tous sens : philosophiques, esthétiques, poétiques, écologiques et bricoleuses.
  • Contact

Cahiers de l'aube

1°) Window : nom anglais de la fenêtre. Etymologie : 
de l'ancien saxon Wind Auge,
l'oeil du vent.

2°) Les métaphores, c'est comme les collants. 
Ca file vite si on n'y prend pas garde.

3°) - Métaphore et crie-toi. (d'après Luc)

Recherche

Chat échaudé...

Archives

Clarinesse ?

Pour la quête 
de clarté dans la langue,
de musique dans la voix.