Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 janvier 2008 2 15 /01 /janvier /2008 21:10

On peut entendre sur BFM TV, en guise de bande annonce pour l’une de leurs émissions intitulée « Good morning business » (tout un programme !) le slogan suivant : « Vous saurez tout sur l’immense partie de poker qui tous les jours transforme la planète. » 
Frisson d’horreur ! J’ai toujours nourri une aversion profonde, viscérale, de vache des prés un peu janséniste pour l’univers délétère des jeux d’argent où tout part en fumée : le fruit du labeur, le sens clair et distinct du réel, la santé des poumons et des cœurs.
Nul besoin d’en dire plus long sur la vision à long terme qui préside à l’avenir de notre belle Terre malmenée ! On ne fait pas mépris plus éloquent.
J’imagine le dialogue nauséabond entre les boursicoteurs qui jouent le destin de la planète sur son dos :

- Alors George W, que mises-tu aujourd’hui ?
- Oh, presque rien, la destruction d’une nouvelle plaine encore verte pour y creuser quelques puits de pétrole. Et toi, Charlie ?
- Guère plus. Quelques milliers d’ouvriers sous-payés à payer encore moins. Banal ! C’est beaucoup moins que ce que Sam met sur le tapis. Imagine un peu les profits. Il a obtenu la pleine exploitation d’une forêt tropicale encore vierge.
- Alors là, bravo, il a tous les atouts à l’export. Même plus besoin de bluffer. Il a gagné ! 
- A moins que Marcel n’entre dans la partie. Sais-tu qu’il a vendu plus d’armes cette année aux pays du Golfe qu’il n’aurait fallu d’acier pour consolider dix villes en Amérique centrale et les sauver des glissements de terrain et autres séismes.
- Superbe ! Le mot de la fin (de la faim ?).

Tant qu’on n’aura pas trouvé de véritable alternative à ce capitalisme putréfacteur de vautours, il sera difficile d’entrevoir une issue aux problèmes du réchauffement climatique et des misères humaines de toutes sortes. N’y a-t-il donc personne entre Marx et Bush ?
Si, mais on ne les entend pas assez, les véritables penseurs d’un autre monde.
 
C’est le prix Nobel d’économie Amartya Sen.
C’est l'inventeur du microcrédit, Mohammed Yunus, Nobel de la Paix.
C’est Noam Chomsky. Lire à ce sujet Dominer le monde ou sauver la planète, chez 10/18.
C’est Lester R. Brown, Le Plan B, Pour un pacte écologique mondial.
Et bien d’autres dont j’ignore l’existence.
 

  

Partager cet article

Repost 0
Published by Clarinesse - dans Ecolonomie
commenter cet article

commentaires

Pierre 18/02/2008 19:20

Il y a fort heureusement beaucoup d'économistes, de penseurs et de simples citoyens qui pensent que l'on peut donner un autre visage au libéralisme et au capitalisme (le moins mauvais des systèmes comme disait Churchill je crois). Quelque part entre Bush et Marx, entre Smith et Castro. Je me permets d'ajouter deux ouvrages intéressant à la liste des "penseurs d'un autre monde" :
• Prahalad et son livre "4 milliards de nouveaux consommateurs"
• de Cherisey pour son enquête "Recherche volontaires..."
Sinon, ça fait plaisir de rencontrer des personnes qui se posent des questions philosophiques sur une avenir que l'on voudrait qu'économique. Bonne continuation !
;)

Clarinesse 18/02/2008 21:50

Je ne suis pas sûre d'avoir bien saisi qui est le "on" qui rêve d'un avenir "tout-économique". Ce n'est de toutes façons pas mon cas. Ou alors il faut s'entendre sur le mot économie et le sortir de la mortifère équation : économie = recherche du profit. Il est urgent d'intégrer l'écologie à la pensée de l'économie mondiale, car la folle course aux gains immédiats épuise les ressources de la planète et prépare à nos enfants un héritage défiguré. Il faut que les économistes écoutent les écologistes et pour ce faire, que ceux-ci tiennent compte de la complexité du monde qu'ils veulent changer.

Cahiers Brouillonnants

  • : L'oeil du vent
  • L'oeil du vent
  • : Méditations métaphoriques et pensées en tous sens : philosophiques, esthétiques, poétiques, écologiques et bricoleuses.
  • Contact

Cahiers de l'aube

1°) Window : nom anglais de la fenêtre. Etymologie : 
de l'ancien saxon Wind Auge,
l'oeil du vent.

2°) Les métaphores, c'est comme les collants. 
Ca file vite si on n'y prend pas garde.

3°) - Métaphore et crie-toi. (d'après Luc)

Recherche

Chat échaudé...

Archives

Clarinesse ?

Pour la quête 
de clarté dans la langue,
de musique dans la voix.