Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 janvier 2008 2 08 /01 /janvier /2008 12:13
L'adjectif est le garde-flou du nom.
Ne jamais laisser un nom se poser sur la feuille sans l'adjectif qui le colore et le distingue de tous les autres.
Comment le retrouver sinon dans le fatras hurlant des bavardages confus ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

joruri 06/05/2008 14:52

J'ai été traumatisé par un écrivain (mais qui a l'excuse d'être professionnel ; ) qui disait qu'il faut écrire sans adjectif.
je n'ai pu me défaire de l'emprise de cette proposition vénimeuse que lorsque j'ai réalisé que cela vaut pour le roman, qui est fondé sur l'intrigue, et non sur la poésie, qui n'use point de l'intrigue...
Ouf...

Clarinesse 06/05/2008 17:00


Vous aussi, vous avez cette propension à donner au premier venu, au premier lu ce droit de vous influencer outre-mesure ? Je crois parfois en connaître assez pour m'en affranchir un peu,
jusqu'à la prochaine rechute.


Zeus endormi 15/01/2008 22:35

L'adjectif colore et distingue ; oui, et le nom disparaît derrière la somme des adjectifs qui l'habillent tant qu'ils le déguisent ! Le nom : un porte-manteau qui se prêterait au génie créateur du "poète en haute-couture" !

Clarinesse 16/01/2008 18:48

J'aime beaucoup l'image du nom portant le manteau de l'adjectif. Mes couturiers préférés sont les stylistes virtuoses Gracq et Desproges.

Cahiers Brouillonnants

  • : L'oeil du vent
  • L'oeil du vent
  • : Méditations métaphoriques et pensées en tous sens : philosophiques, esthétiques, poétiques, écologiques et bricoleuses.
  • Contact

Cahiers de l'aube

1°) Window : nom anglais de la fenêtre. Etymologie : 
de l'ancien saxon Wind Auge,
l'oeil du vent.

2°) Les métaphores, c'est comme les collants. 
Ca file vite si on n'y prend pas garde.

3°) - Métaphore et crie-toi. (d'après Luc)

Recherche

Chat échaudé...

Archives

Clarinesse ?

Pour la quête 
de clarté dans la langue,
de musique dans la voix.