Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 janvier 2008 3 02 /01 /janvier /2008 23:36

Fragments d’un discours orageux.


Ce soir, Pierre est couché.

 De plomb, l’orage gronde et les cloches répondent.
 Les drapés de nuages où les gris se confondent
 Se délivrent de l’eau et enivrent la terre.
 Pourtant la foudre frappe et les ténèbres inondent.
 La planète meurt de soif et les cieux font la guerre.
 On croirait que le ciel a fait don à la terre
 De toute sa lumière qui l’éclaire d’en bas.
 Les éléments sont las de servir ces hommes fats.
 Sous les flots éclairés, la Création se douche.
 L’obscurité s’élève et les clartés se couchent.
 Le tonnerre s’est tu. Les semailles ont bien bu.

Partager cet article

Repost 0
Published by Clarinesse - dans Echappées poétiques
commenter cet article

commentaires

Cahiers Brouillonnants

  • : L'oeil du vent
  • L'oeil du vent
  • : Méditations métaphoriques et pensées en tous sens : philosophiques, esthétiques, poétiques, écologiques et bricoleuses.
  • Contact

Cahiers de l'aube

1°) Window : nom anglais de la fenêtre. Etymologie : 
de l'ancien saxon Wind Auge,
l'oeil du vent.

2°) Les métaphores, c'est comme les collants. 
Ca file vite si on n'y prend pas garde.

3°) - Métaphore et crie-toi. (d'après Luc)

Recherche

Chat échaudé...

Archives

Clarinesse ?

Pour la quête 
de clarté dans la langue,
de musique dans la voix.