Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /
"Qui n'aime ni les enfants, ni les animaux ne peut pas être foncièrement mauvais." Desproges (et WC Fields).
"Qui n'aime ni les enfants, ni les animaux ne peut pas être foncièrement mauvais." Desproges (et WC Fields).
"Qui n'aime ni les enfants, ni les animaux ne peut pas être foncièrement mauvais." Desproges (et WC Fields).
"Qui n'aime ni les enfants, ni les animaux ne peut pas être foncièrement mauvais." Desproges (et WC Fields).
"Qui n'aime ni les enfants, ni les animaux ne peut pas être foncièrement mauvais." Desproges (et WC Fields).
"Qui n'aime ni les enfants, ni les animaux ne peut pas être foncièrement mauvais." Desproges (et WC Fields).
"Qui n'aime ni les enfants, ni les animaux ne peut pas être foncièrement mauvais." Desproges (et WC Fields).
"Qui n'aime ni les enfants, ni les animaux ne peut pas être foncièrement mauvais." Desproges (et WC Fields).
"Qui n'aime ni les enfants, ni les animaux ne peut pas être foncièrement mauvais." Desproges (et WC Fields).

"Qui n'aime ni les enfants, ni les animaux ne peut pas être foncièrement mauvais." Desproges (et WC Fields).

Partager cette page

Repost 0
Published by - dans album

Cahiers Brouillonnants

  • : L'oeil du vent
  • L'oeil du vent
  • : Méditations métaphoriques et pensées en tous sens : philosophiques, esthétiques, poétiques, écologiques et bricoleuses.
  • Contact

Cahiers de l'aube

1°) Window : nom anglais de la fenêtre. Etymologie : 
de l'ancien saxon Wind Auge,
l'oeil du vent.

2°) Les métaphores, c'est comme les collants. 
Ca file vite si on n'y prend pas garde.

3°) - Métaphore et crie-toi. (d'après Luc)

Recherche

Chat échaudé...

Archives

Clarinesse ?

Pour la quête 
de clarté dans la langue,
de musique dans la voix.